L’authentification forte chez Spendesk (3DS/DSP2)

La directive européenne relative aux services de paiements dans le marché intérieur, ou DSP2, est entrée en vigueur le 14 septembre 2019 (mais le régulateur français a accordé aux acteurs concernés un délai de 18 mois pour sa mise en application). 

Cette réglementation aura pour objet de renforcer le niveau de sécurité des paiements et protéger les consommateurs en imposant des procédures d'authentification forte pour l'accès aux comptes et les opérations de paiements.

L’authentification forte au sens de la DSP2 se traduit par une vérification à chaque accès au compte et chaque transaction, à l’aide d’au moins deux des moyens suivants:

  • - un mot de passe ou un code que seul l'utilisateur connaît
  • - un appareil (téléphone mobile, carte à puce, etc.) que seul l'utilisateur possède
  • - une caractéristique personnelle du client (empreinte digitale, reconnaissance vocale ou faciale,...)

Chez Spendesk, nous avons opté pour :

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0